In memoriam Etienne RENAUD


Parcours
---> biographie
---> références

Ecrits
---> articles
---> homélies

Iconographie
---> aquarelles
---> photos

Témoignages
---> messe à Marseille
---> messe à Paris
---> autres

> Association "Les amis d'Etienne Renaud"

> Contacts



     
    x retour page principale

précédent <--------- > suivant

Témoignage de l'imam Abdessalam Souiki

A Dieu nous appartenons et vers Lui nous retournerons
C'est Lui l'auteur de nos vies il nous en fait cadeau quand il le décide
et Il récupère son bien (l'âme de ses serviteurs) quand il le décrète
Nul n'a un droit de regard sur ses augustes desseins
Il a assigné à toute âme un terme "quand leur heure sonne "arrive",
ils ne peuvent en repousser l'échéance ni l'avancer" (Coran, Sourate 7, Verset 34)
Aucune âme ne peut mourir si ce n'est avec la permission de Dieu, à un terme prescrit.
(Coran: Sourate3, Verset 145)

_________________________

Etienne me disait juste avant son admission à l'hôpital pour y subir cette opération fatale, j'espère, lorsqu'on m'ouvrira, qu'on y trouvera de bonnes choses!

Ce vœu, ces paroles inspirées, sur la bouche d'Etienne suscitaient en moi le souvenir des paroles divines du grand ami de Dieu "Abraham": Le jour où rien ne plaidera en faveur de l'Homme ni biens terrestres ni progéniture si ce n'est un cœur sain, "pur" (Coran, les poètes: 89)

Dieu, Puisse-tu avoir offert à ton serviteur Etienne ce cadeau qu'il souhaitait: Te rencontrer avec un cœur sain et que cette pureté ne se soit polluée par quelque égoïsme, orgueil, rancune, ou vice que ce soit.

Dans le 15ème arrondissement, à la cité de "la Solidarité", l'immeuble qui accueillait les deux lieux de culte chrétien et musulman étant voué à la démolition, les services HLM ont proposé aux deux communautés religieuses un terrain commun où il serait possible de construire les dits lieux.

Et Etienne de saisir la balle au bond pour proposer la réalisation d'un seul édifice avec deux entrées, l'une pour les chrétiens et l'autre pour les musulmans! Un projet, disait Etienne, qui apportera beaucoup sur le plan de la symbolique et dans la perspective d'améliorer le vivre ensemble.

Les discussions sont toujours en cours…avec le Père Raphaël nous essayerons dés que possible de relancer cette sage et salutaire proposition.

Etienne n'était pas le partisan du moindre effort ou l'homme des sentiers battus. Pour choisir ses interlocuteurs musulmans, il ne se contentait pas de représentants de l'Islam officiel, mais il était doté d'une fine connaissance des Hommes de terrain parmi les musulmans et le choix de ses interlocuteurs était éclairé, équilibré et exhaustif...

Je suis témoin que jusqu'aux derniers de nos entretiens il était encore et encore question pour lui de construire des ponts, d'édifier des passerelles entre nos deux communautés religieuses, de ratisser encore et encore plus large…Il me confiait qu'il allait se concerter avec mon ami Monseigneur George Pontier, Archevêque de Marseille et, depuis tout récemment, président des évêques de France, sur la possibilité d'élargir notre groupe à la tendance salafiste qui fait beaucoup parler d'elle dans les médias. Ceci en faisant une proposition concrète et en citant nominalement la personne concernée.

Dieu, Puisse-Tu faire de nous, les continuateurs de son œuvre fédératrice, et que ce fruit encore vert et pas mûr aille jusqu'au bout de la maturité. Que cette terre longtemps malheureuse et arrosée par nos pleurs soit consolée par la joie d'un vivre ensemble harmonieux et en bonne intelligence.

Il est dit dans un hadith, que la consolidation des liens multiplie les biens et repousse l'échéance, de la mort; (je dirai de l'oubli), en ceci que l'œuvre fédératrice d'une personne, la mise en relation des cœurs des hommes par cette personne - n'aura comme récompense que l'immortalité…

Que soit -donc- fixé et gravé à jamais dans la mémoire du temps le nom de notre frère aîné Etienne Renaud.
Que soit légué à la postérité, le nom de cet homme semeur de salut, propagateur de paix et semeur d'union.
Et, si Etienne n'a pas vécu assez longtemps pour voir les fruits de ce qu'il a semé et en recevoir les hommages qu'il mérite, faisons en sorte de perpétuer le dialogue qu'il a inauguré et d'en multiplier les déclinaisons et les modalités pratiques, ça sera le meilleur hommage que nous lui rendrons.

________________________

Dieu
Si Tu leur en tiens rigueur…eh bien, ne sont-ils pas Tes serviteurs ? Et si Tu leur pardonnes, c'est qu'en vérité Tu es le Puissant, le Sage. (Coran, Sourate 5, Verset 118)
Puisse-Tu nous réunir, nous entrelacer par les liens doux de la foi en Toi, de la confiance en tes paroles, par l'aimant sacré de l'amitié que Tu as placé en nous, les uns vers les autres.
Puisse-Tu nous pardonner ainsi qu'à ceux qui - parmi nos frères aînés- nous ont précédé dans la foi, ne laisse dans nos cœurs aucune rancune qui subsiste à leur égard! (Coran, sourate 59 Verset 10)


> Télécharger le texte